guide choix alliance

Les délicates senteurs des fleurs embaumant l’atmosphère, la grâce et la beauté de la mariée irradiant l’assistance, l’éclat illuminant les yeux du futur époux à la vue de sa promise, le son de leurs voix où s’imprègnent toute la profondeur de leur sentiment l’un envers l’autre… Lors d’un mariage, c’est sûr, c’est une myriade de souvenirs très émouvants qui se grave dans l’histoire d’une vie. Des moments bénis que l’on souhaiterait enlacer pour que les secondes cessent de s’égrener, le temps de s’extasier encore, encore et encore… Eh oui, même les plus belles photos ne parviendront pas à retracer ces sensations uniques qui nous ont étreints, tandis que la mémoire devient malheureusement de plus en plus floue.

Témoin de ces instants de pur bonheur, dans tous les sens du terme, l’alliance, elle, voguera à travers le temps en ne cessant de n’évoquer rien que pour nous ces souvenirs si précieux à notre cœur… En somme, un véritable bijou !

Une alliance emblématique

« Je te donne cette alliance, signe de notre amour et de notre fidélité ». Pour l’avoir entendu tant de fois et même pour l’avoir prononcé, cette phrase on la connaît tellement bien, n’est-ce pas ? En plus de faire éclore un sourire ému sur le visage des proches, d’accélérer les battements des cœurs des deux tourtereaux, cette phrase révèle l’importance de l’alliance : Elle signe la solennité de l’engagement que deux êtres ont consenti à prendre. Jusque dans sa dénomination, elle évoque l’entrelacement de la vie des mariés. Afin de mieux mettre en exergue le lien étroit qui le rattache au mariage, on a, en effet, attribué à l’anneau le nom d’alliance.

Quels que soient l’origine qu’on lui prête et l’époque dont elle date, le rôle symbolique de l’alliance demeure. Garantie financière accordée à la femme lors de son mariage dans des sociétés indiennes d’Orient et témoignage d’amour offert par un homme richissime à son épouse, au Moyen-Âge. Même l’Antiquité a été traversée par cet échange d’anneau, d’abord lors des fiançailles, puis progressivement lors du mariage.

De nos jours, un auteur a même interprété le geste de glisser l’anneau évidé au doigt comme un symbole sexuel ! Mais passons…

Ne serait-ce qu’à travers la gravité altérant la voix de ceux qui énoncent la phrase susmentionnée, on l’a tous compris, lui glisser l’alliance au doigt revêt un caractère quasi-sacré : L’église, par la bénédiction des anneaux après l’échange de consentement par les futurs mariés, consacre tacitement l’identification de l’alliance comme l’incarnation de l’amour, de la fidélité et de l’éternité.

Où glisser l’alliance ?

Sacrée alliance! Possédant un don d’ubiquité, elle ne rate aucun mariage! Un seul hic persiste toutefois : mille fois d’accord pour la passer au doigt de l’élu(e) de notre cœur… Mais quel doigt ? Question purement rhétorique (voire bête), au premier abord, puisque « c’est patent, voyons, à l’annulaire gauche» ! Eh bien non, ce n’est pas toujours une évidence car, selon l’époque et le pays, l’alliance voyage de droite à gauche (en parlant de main, bien sûr !) : Avant le XVIe siècle, par exemple, les Français portaient leurs alliances à la main droite. Ce qui est encore le cas des Russes, de nos jours, tandis que dans les Pays Bas, les catholiques la glissent à la main gauche et les protestants à la main droite. De quoi nous donner le tournis, non ?

Hormis ces quelques exceptions, l’alliance se porte généralement à la main gauche. Une tradition héritée de l’Ancienne Egypte, au grand bonheur des féru(e)s de romantisme : selon la légende, l’annulaire gauche, unique doigt traversé par la « Vena Amoris » (veine de l’amour), se trouve être le seul digne d’être paré du symbole de l’amour. C’est ainsi que la présence de l’alliance sur l’annulaire gauche aurait le pouvoir de mener l’un directement vers les portes du cœur de l’autre.

guide choix alliance

Les types d’alliances : l’hymne à l’amour sous toutes ses facettes

Une voix du cœur entonnant l’amour, voilà ce que l’anneau cherche avant tout à incarner. Et parce que l’amour, le vrai, s’exprime avec une simplicité désarmante, à son image, l’alliance sera façonnée dans une élégante sobriété. Le fer, matière à partir de laquelle on l’a autrefois conçue, a progressivement cédé la place à des métaux précieux tels que l’or et l’argent, plus récemment le platine. Solides, beaux et parfaits… Ces qualités qui leur sont inhérentes correspondent à ce que l’on voudrait que l’union soit.

Chaque époque créant sa propre mode, la forme de l’alliance connaît une évolution. La préférence peut se pencher vers les anneaux sertis de diamant aux dépens du simple cercle. La simplicité, néanmoins, demeure toujours au rendez-vous… Nulle besoin de sophistication pour dire « je t’aime », n’est-ce pas? Néanmoins, pour acquérir la certitude d’être compris, une option s’offre à nous : celle de faire graver nos initiales ou un petit mot à l’intérieur de nos alliances de mariage.

L’être aimé …

ce n’est donc pas qu’un simple objet échangé par les mariés pour symboliser leur union, c’est le miroir de ce lien qui les maintient enlacés, c’est le chemin qui mène vers le cœur de l’autre et la clé pour y accéder, c’est un album qui relatera tous nos souvenirs mais qui symbolisera aussi les prémices de l’avenir, c’est le gage d’un amour sincère, profond et éternel.

Ainsi, le choix de l’alliance revêtira une immense importance… afin qu’elle puisse accompagner chacun des pas de l’être aimé en lui effleurant délicatement l’ouïe de ces mots tendres que nous souhaiterions lui murmurer chaque fois. Et surtout, afin qu’elle évoque en tout temps, à toute heure, nos plus chers souhaits : « Qu’à l’image de la beauté scintillante et de la perfection de cette alliance, notre union soit et que tel ce cercle, elle ne connaisse jamais de fin ».

Difficile de matérialiser cette kyrielle de sentiments et de sensations qu’il (elle) fait naître en nous, n’est-ce pas? Remettons nous à notre cœur. C’est sûr, il nous mènera vers le bijou qui nous fera fondre d’amour: Notre alliance.